Arthur Rimbaud

Pubblicità

Sharing is caring!

Pubblicità

LA VIE.  Fuyant une vie grise, très jeune il gagne Paris, rencontre Verlaine, et lui montre ses poèmes. Rimbaud veut vivre librement et intensément, il refuse toute compromission.

Verlaine quitte sa femme pour le suivre à travers l’Europe, dans un « dérèglement de tous les sens » auquel contribuent l’alcool et la drogue. La rupture entre les deux est tragique.

Dès 1875 Rimbaud n’écrira plus aucun poème. En 1880, il s’embarque pour l’Afrique où il mène une vie solitaire pour dix ans, faisant du commerce des armes. Atteint d’un cancer au genou, il est ramené à Marseille et meurt en 1891.

 

L’ ŒUVRE

Arthur Rimbaud surprend pour sa volonté de bouleverser les schémas  établis et de transgresser les règles. Il est placé sous le signe du mouvement, du départ, du désir, de la révolte, et il donne une impression de vitesse insaisissable.

 

Rimbaud écrit ses premiers poèmes à seize ans, mais il a déjà trouvé sa voie et des cibles précises.

La poésie devient une première échappatoire de la réalité.

Elle lui permet d’exprimer son agressivité, la haine contre la niaiserie féminine, les hypocrisies bourgeoises, la guerre, le christianisme et Dieu.

Mais il fugue aussi réellement et son aventure lui inspire une poésie plus intime dans laquelle il traduit ses sensations et ses expériences.

Derrière sa violence verbale et son goût du scandale, on reconnaît une sensibilité aiguë et une âme pleine d’espoirs, de rêves, d’innocence qui aspire à  un monde où règnent l’amour et la justice.

 

LA LETTRE DU VOYANT (1871)

En 1871, le programme poétique de Rimbaud commence à prendre forme.

Il l’expose dans deux lettres envoyées à son professeur et à son ami Paul Demeny.

Dans la première il dit qu’il veut « arriver à l’inconnu à travers le dérèglement de tous les sens »

Dans la deuxième, dite du « voyant », Rimbaud se donne comme but le dépassement de la poésie romantique et met en discussion la poésie subjective qui porte le poète à une vision gratifiante de son propre moi.

Selon lui on peut connaître son propre moi seulement en se faisant autre, en discutant le principe même de l’identité. Rimbaud se propose de libérer l’imagination et l’Ecriture poétique de l’emprise de la raison. Pour chercher l’inconnu de la conscience humaine, il faut aller au bout de toute expérience, qu’elle soit de bonheur ou de souffrance.

Rimbaud est le plus significatif des poètes décadents français, pour la richesse communicative de son œuvre, qui n’a pas une nature grammaticale, c’est à dire qu’il va au-delà des limites de la logique, de la syntaxe, des rapports cause et effet, de la raison.

Dans ses vers il n’y a pas d’organisation temporelle, mais seulement une simultanéité de sensations, qui ont un rapport avec des intuitions.

Toutefois les vers semblent répondre à une nécessité spontanée qui n’a pas besoin d’explications : comme dans les rêves.

di Francesco Avolio

Pubblicità
shares
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: