Madame Bovary

Sharing is caring!

Le roman le plus connu de Flaubert est Madame Bovary; publié en livraisons sur la Revue de Paris et ensuite en livre en 1857, il devint un affaire judiciaire lorsque l’auteur fut accusé d’immoralité et ensuite acquitté. Madame Bovary est l’histoire de Emma, fille d’un petit propriétaire foncier et femme d’une médecin. Femme inquiète, insatisfaite de la monotonie de la vie quotidienne méprisante envers son mari dénué d’ambitions, elle aspire au grand amour, à la vie excitante de la ville, au luxe de l’aristocratie, aux passions impétueuses des romans. Poussée par ces désirs impossibles, elle a une relation avec un homme qui tôt se lasse d’elle et l’abandonne. La vie médiocre de femme de province exaspère Emma Bovary: elle cherche un peu de consolation, une marque de sympathie et de compréhension. Le curé, le révérend Bournisien est le seul qui pourrait l’aider; mais la rencontre entre les deux sera un échec, seulement une échange de conventions futiles et vulgaires. Entraînée par les circonstances et les dettes faites pour acheter des cadeaux à son amant et des vêtements pour soi, Emma se suicide.

Emma est le symbole de la lutte entre illusion et réalité, entre l’image intérieure d’une vie rêvée et la chute dans l’expérience humiliante; le désir de vivre et de réaliser les idéaux romantiques se mesure avec les horizons bornés de la vie de province.

C’est la naissance du «bovarisme», l’exaltation des passions secrètes des femmes, réprimées par la moralité mais célébrées dans les livres de l’amour romantique.  

 

 

Back

shares
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: